L'Au-Delà selon les NDE

Réflexions sur l'Au-Delà, les NDE et EMI…

M comme Médium (2)

Classé dans : L'ABC de l'Au-Delà — 26 juillet, 2018 @ 6:31

Voilà. C’est fait.

Je suis allée voir un Médium.

C’est à dire que, moi la radine, moi qui cours après les sous en ce moment et qui fait et refait mes comptes et mon budget jour après jour pour estimer si je finirai le mois, j’ai accepté de payer une personne pour qu’elle soit mon intermédiaire et me permette un contact avec mes « chers disparus ».

Oui, car au moment d’y aller, j’ai fait le compte des personnes que j’aime et qui sont décédées, et finalement il y en avait bien une quinzaine. Une quinzaine de personnes à qui j’avais envie de dire « Je t’aime, comment ça va ? »

Alors je rappelle que j’ai été enlevée dans la croyance que, quand on est mort, nous ne sommes plus rien et qu’il ne se passe rien et que la vie après la mort, ce n’est qu’un ramassis de sottises pour les « faibles » et pour leur soutirer de l’argent… Oui, oui, j’ai été élevée ainsi, et d’ailleurs c’était très ancré dans la personne récemment décédée pour laquelle je consultais.

Inutile de vous dire que pour moi, consulter un médium, c’était une révolution. Il y a 6 ans, avant que j’entreprenne de me documenter sur le sujet de l’existence d’une vie après la mort, même lire un chapitre sur les médiums était au-dessus de mes forces… Alors en consulter un !…

Mais je ne regrette pas. Au contraire, j’ai très envie d’y retourner…

Alors je suis allée consulter Amandine Roy. Une amie, plus versée dans ce genre de choses que moi, me l’avait conseillée, et de fait, je la remercie et je conseille également Amandine à tout le monde. Elle est adorable, sait mettre à l’aise, rit beaucoup et souvent, à l’opposée de la vieille sorcière penchée sur sa boule de cristal dans une pièce sombre et déprimante que j’imaginais.

Au contraire, quand je suis allée chez Amandine (qui consulte à Angers, mais également via Skype), elle m’a reçue dans une pièce très ensoleillée, sobre et dépouillée, très agréable. D’emblée je m’y suis sentie bien et Amandine a su me mettre à l’aise avec sa gaieté et sa gentillesse.

Quant à la consultation, Amandine Roy l’enregistre sur demande et vous la laisse sur une clé USB. Le niveau sonore est excellent et c’est un outil précieux pour ré-écouter la consultation et réaliser après coup certaines choses…

De par mon bagage scientifique, j’ai tenté de faire de cette expérience un vrai moyen de savoir si vraiment il existe quelque chose après la Mort ou si les médiums ne sont que des charlatans.

C’est à dire que j’ai donné le moins d’informations possibles à Amandine afin de pouvoir vérifier si ce qu’elle me disait pouvait avoir été deviné, trouvé sur Internet, voire récupéré par télépathie en lisant mes pensées.

Verdict ? Ce n’est pas scientifiquement valide car l’expérience ne peut pas se répéter de façon identique, mais la preuve est faite me concernant. Même si j’ai encore du mal à le réaliser. Amandine Roy n’est pas un charlatan, elle a accès à des informations que seuls des défunts peuvent lui donner.

Je suis en train de retranscrire par écrit notre rendez-vous en me basant sur la bande sonore et en ré-écoutant, je m’aperçois parfois de la véracité d’éléments « après-coup ». Soit en y réfléchissant à nouveau soit en interrogeant d’autres personnes au sujet de « mes défunts ».

Exemples :

  1. Le défunt le plus récemment décédé est un homme, mais je ne l’avais jamais dit à Amandine, étant restée dans le flou intentionnellement. Je lui avais dit consulter pour « une personne ». Mais à peine entrée chez elle, elle me dit qu’un « homme » est là pour moi. Une chance sur deux me diriez-vous, ok, mais attendez la suite…
  2. Cet homme veut me parler… de Théodore. Or je ne connais qu’un seul Théodore. Le fils de l’homme défunt. Et ni Théodore ni lui (ni moi) ne sommes du genre à étaler notre vie sur Internet ou autre.
  3. Ensuite, dès le départ, Amandine me donne un prénom masculin et me dit qu’on lui a donné ce prénom. Elle m’interroge à ce sujet et comme je suis décidée à rester la plus silencieuse possible, je me contente de répondre à sa question, ce qui fait que ni elle ni moi ne comprenons ce que signifie ce prénom. Dans ma mémoire, j’avais retenu qu’elle me demandait si la personne décédée se prénommait « Armand ». Ce n’est pas le cas aussi je me suis contentée de répondre que non. En ré-écoutant la bande, j’entends que sa question réelle était « Est-ce que quelqu’un autour de vous, qui voudrait consulter pour un défunt, se prénommerait Armand ? »… Et là, en ré-écoutant la bande sonore, soudain je réalise que oui. Armand, c’est moi. C’est ainsi que m’avait surnommée mon « défunt disparu ». Mais nous sommes très peu à être au courant de ce prénom. D’ailleurs, mon défunt étant aussi tête en l’air ou oublieux que moi, même si j’avais préparé une expression « mot de passe » entre lui et moi pour vérifier après sa mort qu’il s’agissait bien de lui, je suis sûre qu’il l’a oubliée (puisque moi-même je ne suis pas trop sûre de bien m’en rappeler… (Oui je sais, je suis incorrigible)). Alors, quel meilleur « mot de passe » entre lui et moi que de souffler ce prénom particulier à Amandine Roy ?
  4. « Mon défunt » n’est pas un grand bavard. Mais il ne l’était pas non plus de son vivant, et la description qu’en fait Amandine est vraie : « Ouh là, je comprends bien que ce n’était pas le champion de l’expression des sentiments »… Mais après tout, elle peut s’en douter en m’écoutant répondre à ses questions par mono-syllabes (je suis presque inaudible sur la bande sonore). « Qui se ressemble, s’assemble ». Sauf que mon défunt, pour s’identifier, lui indique le nom d’une partie du corps humain. « Ca vous dit quelque chose? » me demande Amandine. Non, rien. « Vous vérifierez plus tard, c’est à cela que servent les enregistrements » me rétorque-t-elle. Et de fait, en ré-écoutant l’enregistrement, je me remémore ceci et j’en parle à la veuve du défunt. Est-ce que cette partie des entrailles humaines lui évoque quelque chose ? Sa réaction est vive : « Bien entendu ! Il avait failli en mourir, tu ne te rappelles pas ? Lui qui n’était jamais malade, c’est la seule opération chirurgicale qu’il ait eu ! »… Alors heu… non, moi qui ne me souviens même pas de ce que j’ai mangé le midi, non, je ne m’en souvenais pas. Mais c’est tant mieux. Car c’est une preuve qu’Amandine ne pouvait pas avoir lu mes pensées.

Je m’arrête ici mais l’enregistrement comporte encore énormément d’éléments. J’écrirais peut-être encore plusieurs articles sur cette consultation médiumnique. En attendant, si l’aventure vous tente, je vous conseille vraiment de consulter Amandine Roy. Elle est vraiment bluffante (et très agréable). Son site web est le suivant : https://amandineroymedium.com/

Me concernant, je vais tâcher d’économiser pour retourner la voir… ;-)

Amicalement,
Joy
Nouveau sur ce blog ? Bienvenue ! :-)
 
Ceci est un blog consacré à l’Au-Delà, en me basant sur des milliers de témoignages d’Expériences de Mort Imminente (EMI ou NDE en anglais Near Death Experience). Je rassemble dans ce blog toutes les connaissances que j’acquiers suite à mes nombreuses lectures sur le sujet pour « trier » et essayer de mieux comprendre.
Je suis agnostique, sans religion, sans gourou, totalement libre et saine d’esprit, mais mon côté scientifique me pousse à chercher à comprendre. Le sujet étant fascinant, j’ai donc décidé d’écrire un blog sur le thème afin de partager avec qui veut mes découvertes sur le sujet.
 
Par ailleurs, j’écris un autre blog, lequel est consacré au bonheur, comment le trouver, comment le conserver, comment gérer le stress, comment surmonter des événements traumatisants, comment savourer chaque jour de sa vie pleinement. Ce blog compte déjà plus de 800 articles et j’en rajoute souvent. Bien entendu, c’est gratuit, sans obligation de quoique ce soit, et ce n’est même pas moi qui touche des sous avec la publicité qui apparaît sur la page (publicité que vous pouvez éviter si vous vous inscrivez au flux RSS).
 
J’ai souhaité créer un autre blog pour parler de l’Au-Delà pour ne pas amalgamer les genres. Croire en un « Au-Delà », quand on n’a pas de religion comme moi, est très difficile et je ne souhaitais pas que mes lecteurs de « joy369″ désertent le blog sur le bonheur (très général) en pensant qu’il était écrit pas une « folle illuminée », ce que je ne suis aucunement. :-)
 
Donc voilà, si vous aimez le thème de l’Au-Delà et des EMI, c’est sur ce blog que cela se passe. Et si vous voulez lire des textes sur le thème du bonheur, allez sur http://joy369.unblog.fr/ :-)
A bientôt ! :-)

« On ne choisit pas sa famille »

Classé dans : Joy369 — 10 juin, 2018 @ 12:26

Il y a une citation française que j’ai souvent utilisée et qui consiste à dire : « On choisit ses amis mais on ne choisit pas sa famille ». On la répète autour de soi pour se dédouaner d’un comportement particulier de nos proches familiaux tout en précisant que si on souhaite nous juger sur nos fréquentations, plutôt le faire sur les amis que nous nous sommes choisis car eux, oui, en effet, nous les avons choisis, alors que c’est le hasard qui nous a fait tomber dans cette famille-là plutôt qu’une autre, une autre famille qui serait forcément bien mieux si on l’avait choisie (et plus conforme à notre image).

Comme je le disais : j’ai très souvent utilisé cette citation. Histoire qu’on ne m’associe pas à ma famille parfois un peu… bizarre.

Mais depuis mes lectures sur l’Au-Delà, je cesse de l’utiliser pour, au contraire, répéter à l’envi : « Notre famille, nous l’avons choisie. Si elle ne te plaît pas, interroge-toi sur tes motivations profondes : qu’as-tu appris à son contact ? »

Et vous savez quoi ? Je préfère cette nouvelle version.

Car exit la victimisation, les jérémiades du style « Je n’y peux rien si je suis comme cela, regarde dans quelle famille je suis tombée ! » sous-entendant que tout serait tellement mieux si notre famille était différente mais que, vraiment, c’est comme cela, c’est le hasard et on n’y peut rien, et surtout pas se bouger un peu pour devenir meilleur (en maths / plus social / plus honnête / etc).

Et de fait, si j’en crois mes « lectures ésotériques », comme je les appelle désormais, nous choisissons notre famille. D’ailleurs nous choisissons tout : notre prénom, notre famille, les personnes clés que nous allons rencontrer dans notre vie, les événements marquants que nous allons vivre, notre pays, notre planète peut-être ? (Allez savoir…)

Et donc notre famille…

Depuis que j’ai compris cela, et toujours avec mon esprit d’analyse scientifique qui me permet de me dire « Bon, et si cette hypothèse d’Au-Delà était vraie, comment envisager le problème ? », j’ai entrepris de réfléchir à ma propre famille, c’est à dire à l’ensemble « Parents-frères-soeurs » avec qui j’ai partagé mon enfance. Pourquoi les ai-je choisis ?

Et même s’ils ont des défauts qui me rendent folle, je dois admettre qu’ils ont aussi des qualités que j’ai fait miennes. Vous pouvez choisir de ne garder que l’extrême intelligence et la volonté des manipulateurs malveillants, de ne conserver que la fantaisie et la joie de vivre des « victimes fantasques ».

Une auteur que j’aime beaucoup, Lorna Byrne, raconte dans un de ses livres qu’elle est allée expliquer ceci dans une prison pour femmes : « Vous avez choisi vos parents, même si vous ne vous en souvenez pas ». Elle reçut bien des plaintes en retour : des prisonnières qui lui montraient des brûlures de cigarettes : « Regardez ce que ma mère m’a fait : pensez-vous que je l’aurais choisie ? »

Et pourtant si. A priori, nous aurions choisi nos parents. Tous nos parents. Et si nous l’avons fait, c’est dans un objectif précis. Nous avons oublié lequel mais dans un objectif précis. Peut-être pour trouver en nous la force de devenir bons malgré une enfance traumatisante ? Peut-être pour devenir un modèle pour les autres : « Regardez mon enfance, je m’en suis sortie, alors pourquoi pas vous ? »

Les douleurs du passé ont une raison d’avoir été. Elles nous permettent d’être plus fort, mais aussi de pouvoir mieux comprendre et aider les autres.

Et vous savez quoi ? Cela tombe bien, car aider Autrui est justement l’un des chemins les plus rapides pour devenir/rester heureux. :-)

Amicalement,
Joy
Nouveau sur ce blog ? Bienvenue ! :-)
 
Ceci est un blog consacré à l’Au-Delà, en me basant sur des milliers de témoignages d’Expériences de Mort Imminente (EMI ou NDE en anglais Near Death Experience). Je rassemble dans ce blog toutes les connaissances que j’acquiers suite à mes nombreuses lectures sur le sujet pour « trier » et essayer de mieux comprendre.
Je suis agnostique, sans religion, sans gourou, totalement libre et saine d’esprit, mais mon côté scientifique me pousse à chercher à comprendre. Le sujet étant fascinant, j’ai donc décidé d’écrire un blog sur le thème afin de partager avec qui veut mes découvertes sur le sujet.
 
Par ailleurs, j’écris un autre blog, lequel est consacré au bonheur, comment le trouver, comment le conserver, comment gérer le stress, comment surmonter des événements traumatisants, comment savourer chaque jour de sa vie pleinement. Ce blog compte déjà plus de 800 articles et j’en rajoute souvent. Bien entendu, c’est gratuit, sans obligation de quoique ce soit, et ce n’est même pas moi qui touche des sous avec la publicité qui apparaît sur la page (publicité que vous pouvez éviter si vous vous inscrivez au flux RSS).
 
J’ai souhaité créer un autre blog pour parler de l’Au-Delà pour ne pas amalgamer les genres. Croire en un « Au-Delà », quand on n’a pas de religion comme moi, est très difficile et je ne souhaitais pas que mes lecteurs de « joy369″ désertent le blog sur le bonheur (très général) en pensant qu’il était écrit pas une « folle illuminée », ce que je ne suis aucunement. :-)
 
Donc voilà, si vous aimez le thème de l’Au-Delà et des EMI, c’est sur ce blog que cela se passe. Et si vous voulez lire des textes sur le thème du bonheur, allez sur http://joy369.unblog.fr/ :-)
A bientôt ! :-)

M comme Médium

Classé dans : L'ABC de l'Au-Delà — 2 juin, 2018 @ 12:32

Voilà.

C’est fait.

Des mois que j’y pensais, et me voilà avec une occasion de contacter un médium : un être proche est mort.

Sincèrement, malgré la curiosité toute scientifique que j’éprouve pour cette expérience, je me serai passée de l’expérience. A l’heure où j’écris, je ne suis pas encore allée voir un Médium. J’ai lu de nombreuses biographies de ces personnes-là mais je n’en ai jamais encore rencontré vraiment.

Mais je vais y aller.

Ce qui est ironique dans l’affaire, c’est que la personne qui est morte est celle qui m’a inculquée depuis la tendre enfance que les « Médiums sont des charlatans qui profitent du chagrin des pauvres gens »…

Et je me souviens avoir sauté le chapitre de l’excellent livre de Jean-Jacques Charbonier (7 raisons de croire en l’Au-Delà) quand je suis arrivée au chapitre sur les Médiums. A l’époque où j’ai lu ce livre, j’avais encore trop ancré en moi tout le mépris qu’on m’avait inculqué au sujet des médiums. Lire quelque chose sur eux m’était impensable. Ces gens représentaient le diable, le mal absolu, la méchanceté incarnée puisqu’ils « profitaient » de la détresse des personnes en deuil… Comme quoi tout change puisque maintenant je raffole de leurs biographies et que je m’apprête à aller en rencontrer un moi-même…

D’ailleurs maintenant je suis fan de Rosanna Arquette dans la série du même nom (série que je ne connaissais pas avant), j’ai lu et acheté plusieurs livres de celle qu’elle incarne dans la série : Allisson Dubois, et j’ai même préparé un « test » comme Stéphane Allix pour vérifier la véracité des informations que le Médium que je rencontrerai me dira…

Alors, pour les néophytes qui tomberaient sur ce site par hasard, qu’est-ce qu’un médium ? A priori ce seraient des personnes qui ont la faculté de voir/sentir/entendre d’autres personnes décédées. Il semblerait qu’il y ait des affinités parfois et d’autres fois non. Comme si certains avaient un « canal de communication » avec les uns mais pas avec les autres.

Il semblerait également que ces Médiums récupèreraient leurs informations avec l’accord de… De qui au juste ? Je n’en sais rien. Comme une Autorité de l’Au-Delà. Le premier livre de Patricia Darré est saisissant à ce sujet. Une femme normale qui soudain dans ses rêves reçoit des informations comme si plusieurs personnes faisant partie de l’Autorité discutaient à son sujet : « Elle est prête ». Et ensuite, paf ! Elle se retrouve médium malgré elle.

Ca doit faire bizarre…

Parfois je les envie, et parfois je ne les envie carrément pas… (rires)

Bref, certains communiquent gratuitement avec les mourants, pour apaiser les survivants qui souffrent de leur départ, d’autres se font payer pour le même service et vivent de leur faculté.

Certains profitent de leurs dons pour retrouver les enfants disparus, d’autres conseillent les puissants de ce monde…

Voilà, c’est ça un Médium. Et c’est vrai que si on part du postulat que ce qu’ils disent est vrai, cela signifie que l’hypothèse de l’existence d’un Au-Delà est vraie aussi.

Mon être proche décédé était on ne peut plus scientifique. Il n’aimait pas les Médiums mais adorait la science. Je l’ai prévenu que je consulterai un Médium après sa mort. Si cela fonctionne, j’ai hâte que le Médium me raconte ce que mon être cher pense de ma démarche… ;-)

Amicalement,
Joy
Nouveau sur ce blog ? Bienvenue ! :-)
 
Ceci est un blog consacré à l’Au-Delà, en me basant sur des milliers de témoignages d’Expériences de Mort Imminente (EMI ou NDE en anglais Near Death Experience). Je rassemble dans ce blog toutes les connaissances que j’acquiers suite à mes nombreuses lectures sur le sujet pour « trier » et essayer de mieux comprendre.
Je suis agnostique, sans religion, sans gourou, totalement libre et saine d’esprit, mais mon côté scientifique me pousse à chercher à comprendre. Le sujet étant fascinant, j’ai donc décidé d’écrire un blog sur le thème afin de partager avec qui veut mes découvertes sur le sujet.
 
Par ailleurs, j’écris un autre blog, lequel est consacré au bonheur, comment le trouver, comment le conserver, comment gérer le stress, comment surmonter des événements traumatisants, comment savourer chaque jour de sa vie pleinement. Ce blog compte déjà plus de 800 articles et j’en rajoute souvent. Bien entendu, c’est gratuit, sans obligation de quoique ce soit, et ce n’est même pas moi qui touche des sous avec la publicité qui apparaît sur la page (publicité que vous pouvez éviter si vous vous inscrivez au flux RSS).
 
J’ai souhaité créer un autre blog pour parler de l’Au-Delà pour ne pas amalgamer les genres. Croire en un « Au-Delà », quand on n’a pas de religion comme moi, est très difficile et je ne souhaitais pas que mes lecteurs de « joy369″ désertent le blog sur le bonheur (très général) en pensant qu’il était écrit pas une « folle illuminée », ce que je ne suis aucunement. :-)
 
Donc voilà, si vous aimez le thème de l’Au-Delà et des EMI, c’est sur ce blog que cela se passe. Et si vous voulez lire des textes sur le thème du bonheur, allez sur http://joy369.unblog.fr/  :-)
A bientôt ! :-)

12345...23
 

Jesussoleildesnations |
Wandapkj6536 |
Derickotiz |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Radiokwizera
| Laparole972
| Hair14866